Navigation – Plan du site

4°. Lev Jakubinskij, une linguistique de la parole (URSS, années 1920-1930), textes édités et présentés par Irina Ivanova, traductions d’Irina Ivanova et Patrick Sériot, 329 pages, Lambert-Lucas, 2012, 329 p. ISBN 978-2359350388

Jean-Claude Chevalier
p. p.242

Texte intégral

1Linguiste de premier plan, fondateur de l’Opojaz avec Victor Sklovskij, créateur du Mot Vivant, à l’origine de la sociolinguistique en Russie, il était tombé dans l’oubli ; édité pourtant par Viktor Vinogradov, chef de la linguistique soviétique. Il a participé à l’expérience de sciences nouvelles, éclairées par le marxisme et s’est spécialisé très tôt dans l’étude de la parole dialoguée.

2Les trois articles, traduits et commentés par les éditeurs, montrent le développement des idées linguistiques de Jakubinskij. « Le premier montre le contexte scientifique dans lequel les idées de Saussure ont été accueillies. Le deuxième traite de l’aspect social de la langue et annonce la naissance de la sociolinguistique russe. Le troisième boucle sur le premier et met en évidence la distance prise par Jakubinskij par rapport au formalisme » (p. 18).

3Un état des lieux fixe l’état de la linguistique russe soviétique des années 20 qui interprète la langue comme un fait réel et annonce le terme « langue-parole » de Volochinov. Mais aussi des prises de positions hardies en grammaire historique et comparée qui l’ont conduit à rejoindre N. Marr, mettant en rapport langue, société et pensée et à se déclarer partisan d’une linguistique marxiste avec la prudence qui s’imposait dans un temps où les exécutions (comme celle de Polivanov) étaient chose courante. Il partagea avec la nation les horreurs du siège de Leningrad et mourut épuisé en 1945.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Documents pour l’histoire du français langue étrangère et seconde, décembre 2012, n°49

Référence électronique

Jean-Claude Chevalier, « 4°. Lev Jakubinskij, une linguistique de la parole (URSS, années 1920-1930), textes édités et présentés par Irina Ivanova, traductions d’Irina Ivanova et Patrick Sériot, 329 pages, Lambert-Lucas, 2012, 329 p. ISBN 978-2359350388 », Documents pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde [En ligne], 49 | 2012, mis en ligne le 05 juillet 2016, consulté le 29 avril 2017. URL : http://dhfles.revues.org/3529

Haut de page

Auteur

Jean-Claude Chevalier

Université de Paris 8

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© SIHFLES

Haut de page