Navigation – Plan du site
Lectures

Javier SUSO LÓPEZ, De "Un niveau-Seuil" au "Cadre européen commun de référence pour les langues". Fondements linguistiques et psychologiques, approches méthodologiques et tendances actuelles dans renseignement et l’apprentissage du français langue étrangère.

Granada-Barcelona : Universidad de Granada, Universität Autónoma de Barcelona, 2006, 460 p.
Manuel Tost Planet
p. 239-241

Texte intégral

1Ce n’était pas facile de se lancer dans la rédaction et l’édition (conjointement par les services de publication de deux universités espagnoles) d’u ouvrage sur l'enseignement-apprentissage des langues étrangères en français qui, tout au long de près de cinq cents pages, trace un ample et rigoureux panorama du domaine. Telle a été cependant l'entreprise réussie par son auteur. Première gageure tenue, et ce n'est pas la seule.

2Sept chapitres composent cet ouvrage qui prend comme limites temporelles la réunion d'un groupe d'experts convoquée par le CDCC du Conseil de l'Europe, en 1971, pour étudier les possibilités d'établir un système européen d'unités capitalisables pour l'apprentissage des langues par les adultes et la publication, en 2001, par les éditions Didier, du Cadre européen commun de référence pour les langues. En quelque sorte, c'est la récente histoire de la didactique des langues qui est prise en compte, à chaud, avec le seul recul des quelques années qui nous séparent de ce dernier événement. Autre gageure tenue par Javier Suso. Car si le cadre temporel, trente années tout juste, est relativement court du point de vue de l'histoire, l'ensemble des questions qui y trouvent place et intéressant le domaine est particulièrement important. C'est ainsi que l'auteur, après avoir évoqué «Le renouvellement de l'enseignement des langues sous l'initiative du Conseil de l'Europe » (chap. 1), traite des «Fondements linguistiques des approches méthodologiques actuelles » (chap. 2) ; il établit ensuite l'état des lieux des «recherches en psycholinguistique et la psychologie évolutive» (chap. 3), passe en revue «Les approches non conventionnelles et l'approche naturelle» dans l'enseignement-apprentissage des langues (chap. 4) ainsi que «Les théories cognitives de l'apprentissage» (chap.5) et fait des « approches communicatives : du fonctionnalisme à l'interaction » la part du lion de l'ouvrage : 129 pages pour ce seul chapitre 6. Le livre s'achève sur « Le CECRL : perspective actionnelle  plurilingue et multiculturelle » (chap. 7). Un vaste chapitre de références bibliographiques, fort bien organisé et présenté, complète l'ensemble.

3Ce dernier chapitre contient une analyse particulièrement intéressante, selon nous, sur un des concepts-clés de l'actuel moment de la didactique des langues concernant la perspective plurilingue. Le Cadre en constitue le noyau dur, mais l'étude ne s'y cantonne pas, qui prend en compte beaucoup de ce qui a été écrit dernièrement, un peu partout, sur le sujet.

4L'entreprise générale n'était pas exempte de risques et il y aura toujours quelqu'un pour considérer qu'ici ou là on aurait pu développer davantage un chapitre ou que la présentation de telle ou telle tendance ne méritait pas l'amplitude qu'on a bien voulu lui accorder. Peu importe, l'ensemble est remarquable et mérite les plus vifs éloges par la masse d'efforts qu'a dû représenter la rédaction d'un tel ouvrage mais aussi, et surtout, parce que le résultat du travail sera de la plus grande utilité pour tous les professionnels de l'enseignement des langues et tout spécialement pour les jeunes enseignants et les étudiants de FLE, de tous pays confondus, qui n'ont pas toujours la possibilité de consulter les documents théoriques indispensables à leur formation de base dans un format commode et accessible.

5Il s'agit d'autre part d'un ouvrage de la plus grande rigueur quant à ses fondements scientifiques, d'un livre particulièrement bien documenté, d'une lecture d'autre part agréable, ce qui n'est négligeable non plus. L'auteur semble avoir tout lu et, qui plus est, avoir su interpréter le plus important de ce qui touche par quelque aspect que ce soit à la didactique des langues. Cette rigueur et cette richesse de documentation constituaient déjà le sceau des précédents ouvrages, en espagnol, de cet auteur (livres qui ont fait date, tels que La Enseñanza del Francés en España (1767-1936) ou La Didáctica de la lengua extranjera, 1999 et 2001 respectivement, sous la signature, de M.a Eugenia Fernandez Fraile et de Javier Suso Lopez) et c'est encore la caractéristique la plus remarquable de ce livre.

6Spécialiste illustré de l'histoire du français langue étrangère ou seconde, Javier Suso Lopez, actuel secrétaire de la SIHFLES, est un infatigable chercheur. Gageons que ce ne sera pas sa dernière contribution à l'Histoire de la discipline. En attendant, la présente publication pourrait bien devenir un ouvrage incontournable pour tous étudiants, enseignants et formateurs débutants ou expérimentés de la didactique des langues.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Documents pour l’histoire du français langue étrangère et seconde, juin 2006, n°36.

Référence électronique

Manuel Tost Planet, « Javier SUSO LÓPEZ, De "Un niveau-Seuil" au "Cadre européen commun de référence pour les langues". Fondements linguistiques et psychologiques, approches méthodologiques et tendances actuelles dans renseignement et l’apprentissage du français langue étrangère. », Documents pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde [En ligne], 36 | 2006, mis en ligne le 27 août 2011, consulté le 24 juillet 2017. URL : http://dhfles.revues.org/1215

Haut de page

Auteur

Manuel Tost Planet

Université autonome de Barcelone

Haut de page

Droits d’auteur

© SIHFLES

Haut de page
  • Logo SIHFLES
  • Les cahiers de Revues.org